Pôle formation des industries technologiques

AFPI centre val de loire

Besoin d'une formation ? Choisissez un stage parmi l'offre des formations de l'AFPI Centre Val de Loire

Mon espace formation

Créer mon compte
Mot de passe oublié ?

Services d'appui pour les entreprises

Appui RH
Conseils et prestations pour tous vos projets en Ressources Humaines



Appui QHSE
Appui QHSE vous accompagne dans la mise en oeuvre de vos projets de prévention des risques industriels et en amélioration des performances industrielles.





Sécurité & prévention des risques

Choisissez une filière
parmi ces parcours
qualifiants et professionnalisants

Sécurité & prévention des risques

Innovation & bureau d'études

Choisissez une filière
parmi ces parcours
qualifiants et professionnalisants

Innovation & bureau d'études

Management & efficacité personnelle

Choisissez une filière
parmi ces parcours
qualifiants et professionnalisants

Management & efficacité personnelle

Informatique Enseignement Général

Choisissez un stage
en fonction des
domaines d'activité

Choisissez une filière
parmi ces parcours
qualifiants et professionnalisants

Informatique Enseignement Général

   Usinage Productique

Technicien(ne) d’usinage sur machines outils à commande numérique - CQPM 0300

cette qualification m'intéresse

Objectifs

Le (la) titulaire1 du CQPM exerce dans les entreprises de secteurs industriels variés tels que la mécanique générale ou de précision, l’aéronautique, l’automobile, le ferroviaire ou encore la micromécanique et plus généralement dans tout secteur ou la conduite et l’exploitation de systèmes d’usinages automatisés sont présents. Il réalise des pièces, unitairement ou en série, à partir des contrats de phases qui lui sont fournis et qui déterminent les différentes opérations à effectuer.

 

Placé sous l’autorité d’un hiérarchique à qui il rend compte périodiquement du suivi et de la réalisation de tout ou partie de la production dont il a la charge, il travaille en totale autonomie de manière à atteindre les objectifs de production qui lui sont fixés.

 

Ses fonctions diffèrent d’une entreprise à une autre, selon leur taille ou leur structure. Lorsqu’il exerce dans les entreprises les moins structurées ou de petites tailles, le technicien d’usinage peut parfois être conduit à exécuter dans une moindre mesure différents travaux de méthodes, d’assurance qualité, de suivi et de gestion de production. Selon le marché de l’entreprise la production peut être plus ou moins importante, ainsi les technologies d’usinages à commande numérique varient en conséquence. Dans les plus grandes structures, des opérateurs de production peuvent être placé sous le contrôle du tech-nicien d’usinage afin d’assurer la production sur différentes machines-outils.

 

Son environnement professionnel est constitué de machines-outils, d’outillages et des outils de coupe, de systèmes informatisés ou automatisés, d’autres moyens d’usinages, de dispositifs de mesurage et de contrôle, parfois de moyens informatiques tels que dispositifs de fabrication assisté par ordinateur (FAO) ou de gestion de production assistée par ordinateur (GPAO). Il est capable d’intervenir sur un ou plusieurs équipements de production, grâce à ses connaissances de la programmation ISO et/ou conversationnelle.

 

Il s’organise en fonction des priorités d’actions, et participe au lancement et à la mise au point des nouvelles productions. Le technicien d’usinage est capable d’anticipation et de réaction afin de fiabiliser la production dont il a la charge. Il doit en effet intervenir rapidement en cas de dérive.

 

Le technicien d’usinage pilote et organise un suivi continu de la production et optimise la fabrication des pièces qui lui sont confiées. Il élabore, et/ou ajuste les programmes et les paramètres d’usinage en intervenant sur les directeurs de commande numérique des équipements. Il organise les moyens de production dans l’atelier et est amené à choisir les outils de coupe en fonction du cahier des charges appelé contrat de phase ou encore gamme opératoire. Il installe les outils sur les machines et vérifie le bon fonctionnement logique et opérationnel des phases d’usinages. La mise en place du brut de la pièce à usiner est réalisée dans le respect du contrat de phase et notamment des règles d’isostatisme.

 

Le technicien d’usinage assure le contrôle des pièces usinées conformément au dossier de fabrication et du plan de définition fournis, et communique le cas échant ses résultats avec les autres opérateurs ou techniciens lorsque les postes de fabrication sont liés entre eux, lors du lancement d’une production.

 

Il assure l’entretien des moyens et des outils de production, et est amené à remettre en fonctionnement des moyens de production après interruption volontaire ou pas du processus de fabrication. Il peut être conduit à réaliser des dépannages simples ou succincts.

 

Sa méthode de travail et la manière dont il met en œuvre le contrat de phase participent aux résultats attendus, en matière de qualité des pièces produites, de respect des délais impartis, et des coûts. Il doit être capable de communiquer, de dialoguer et de partager avec différents interlocuteurs sur des sujets techniques liés à son activité.

 

Les missions ou activités confiées au titulaire peuvent porter à titre d’exemples non exhaustifs sur :

  • La préparation et l’organisation de l’usinage et des phases de contrôle dont l’objectif est de mettre en œuvre le contrat de phase ;
  • L’analyse et l’optimisation du programme :
  • par la recherche des pertes de temps induits par tous les déplacements de l’outil dans le vide afin de réduire les trajectoires outils ;
  • par l’amélioration des changements d’outils ;
  • par l’organisation du contrôle des phases intermédiaires d’usinage permettant l’obten-tion de pièces usinées conformes ;
  • L’entretien des moyens de production et de leurs outils.
  •  

Pour cela, il (elle) doit être capable de :

 

1) Préparer la mise en œuvre du contrat de phase
2) Positionner les phases de contrôle des cotes fonctionnelles dans le contrat de phase et le programme
3) Mettre en place le brut
4) Élaborer un programme pièce au juste nécessaire
5) Contrôler les faces usinées
6) Partager des informations avec différents interlocuteurs
7) Entretenir les moyens d’usinage (outils, machines-outils).
 

Méthode pédagogique

L’AFPI, avec son équipe d’intervenants, propose une démarche pédagogique adaptée au monde professionnel tout en tenant compte des spécificités de l’individu :

  • Entretien de motivation préalable ou évaluation pré-formative dans le but de définir les besoins en formation
  • Richesse des échanges d’une formation inter entreprises.
  • Formateurs expérimentés dans le milieu industriel
  • Apports théoriques, mises en situation, jeux de rôle et études de cas…
  • Nombreuses ressources pédagogiques : salles, vidéo projecteur, caméscope, outillages, Plateforme de Formation en ligne, etc…
  • Accompagnement individualisé dans le cadre du projet.
  • Mise en place d’une dynamique de groupe ( mise en œuvre de projet, communication et recherche d’adhésion…)
  • Acquisition d’outils et partage d’expériences grâce à une formation terrain.
  • Une reconnaissance et une validation des compétences par une certification professionnelle.
Nous contacter | Mentions légales